Comment ça marche ?Annuaire de liens

4) quatrième étape : la création de la CECA -- Traité de Paris 18 avril 1951.

Publié : Le 10 Octobre 2006 à 21:10
Écrit par
Article vu : 2 904 fois
Pour réconcilier les pays européens entre eux, il fallait désormais rendre toute guerre matériellement impossible entre la France...

Pour réconcilier les pays européens entre eux, il fallait désormais rendre toute guerre matériellement impossible entre la France l'Allemagne.

Par la création de la CECA, toute la politique de production de charbon et d'acier entre la France l'Allemagne se trouvait dépendante au moins partiellement d'une autorité supranationale. Cela évitait donc les concurrences « au couteau » entre entreprises françaises et entreprises allemandes. Faute de pouvoir immédiatement construire une Europe politique, on décide donc d'adopter une approche plus fonctionnelle en commençant « par le bas » c'est-à-dire en créant des solidarités économiques de fait en espérant que cela débouchera plus tard sur une Europe politique donc supranationale. Face à la menace soviétique on a voulu également créer une armée européenne. Le 27 mai 1952 est signé le traité de CED (communauté européenne de défense) dont un des principaux effets aurait été l'incorporation de contingents allemands dans les forces de l'OTAN. Il aurait donc eu des soldats allemands mais pas d'armée allemande ! ! Du fait de la crainte de reconstitution d'une armée allemande dans les faits, la CED est apparue comme dangereuse est absurde aux députés français. Ils refusèrent donc de ratifier le traité en 1954. La CED fut donc un échec. Après cet échec, suivit une période de découragement. Puis, conscient des nécessités de créer une Europe économique, les ministres des affaires étrangères des pays fondateur de la C. E. C. A. (Europe des 6) vont poursuivre leur travail d'unification. À la conférence de Messine en 1955, un comité d'experts sous la présidence de M.Spaak (ministre belge des affaires étrangères) a été chargé d'élaborer un rapport sur les possibilités d'union économique et d'une union dans le domaine nucléaire. C'est ce que l'on a appelé « la relance de Messine » qui a donné naissance au traité de Rome en 1957 créant la

C. E.E. et la C. E. E. A.

Le but du traité de Rome est d'éliminer progressivement tous les obstacles à la libre circulation des biens, des services, des capitaux, et des hommes. Depuis 1957, la construction européenne a cessé de progresser. Nous en sommes aujourd'hui au stade d'une union économique et monétaire mais beaucoup de progrès restent à faire pour atteindre le stade de l'Union politique voire même d'une fédération d'états. Principales dates par chronologie: -30 janvier 1962 : entrée en vigueur de la politique agricole commune. -14 janvier 1963 : le général de Gaulle exprime son opposition à l'entrée de la Grande-Bretagne dans le marché commun. -22 janvier 1963 : signature du traité d'amitié franco-allemand. -1er juillet 1968 : création de l'union douanière c'est-à-dire élimination des derniers droits de douane intra-communautaires. -22 janvier 1972: signature des traités d'adhésion des nouveaux membres : Danemark, Royaume-Uni, Irlande. -24 avril 1972 : création du serpent monétaire européen. -1er janvier 1973 : naissance officielle de l'Europe des 9. -28 février 1975 : signature de la convention de Lomé entre la communauté européenne et 46 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. -5 décembre 1978 : accord sur le système monétaire européen qui sera instauré le 1er janvier 1979. -13 mars 1979 : l'ECU (ancêtre de l'euro) devient l'unité de compte européenne. -1er janvier 1981 : adhésion de la Grèce. -1er janvier 1986 : adhésion de l'Espagne et du Portugal. -7 Février 1992 : le traité de Maastricht fixe les 5 critères de convergence que doivent atteindre les pays européens pour construire l'union monétaire. -1995 : adhésion de la Suède, de la Finlande, et de l'Autriche. 1er janvier 1999 : naissance officielle de L'Euro.

Loading...